Les produits bio ont la cote ! C’est une excellente nouvelle pour nous, une mode qui va dans le bon sens !
Il est acquis qu’ils :
– sont plus savoureux et plus goûteux
– sont meilleurs pour la santé car dépourvus de substances chimiques et plus riches en nutriments indispensables
– favorisent le bilan écologique de notre planète
– valorisent les producteurs et leurs produits

Les produits végéta*iens sont liés depuis toujours à la montée du bio, mais n’ont pas toujours été valorisés dans les rayons. Heureusement, cela change, et il est de plus en plus facile de les trouver !

5saisons5088

 

Mes lieux de prédilection pour m’approvisionner à Paris :

LES MAGASINS BIO :

Les magasins du réseau Biocoop, en particulier :
WelcomeBio, 10 rue Boulle, très bien achalandé, où sont référencés des ingrédients et produits que je ne trouve pas dans d’autres biocoop. Un plaisir d’y faire ses courses ! Egalement cantine pour le déjeuner, buvette en soirée.
Le Retour à la Terre, présent au 114 avenue Philippe Auguste dans le XIème et au 1 rue Le Goff dans le Vème arrondissements. J’y trouve presque tout ce dont j’ai besoin, l’étal des fruits et légumes est toujours beau, de nombreux ingrédients sont vendus en vrac et la sélection de l’épicerie est bien fournie.

Le Grand Appétit, 9 rue de la Cerisaie dans le IVème arrondissement. Le lieu idéal pour acheter les produits macrobiotiques et japonais en bio, comme le mirin, l’amasaké ou les mochi de riz complet ! Une belle sélection de produits un peu plus difficiles à trouver dans Paris : le réglisse Panda, le chocolat cru Lovechock ou encore les indispensables chana (pois-chiches grillés) ! Également restaurant.

Sol Semilla, 23 rue des Vinaigriers dans le Xème arrondissement, pour la belle épicerie d’Amérique du Sud : tous les produits du cacao cru, les poudres de maca, lucuma et autres délices. J’y achète parfois une feuille de cactus, à manger comme un légume ! Également restaurant.

Un lieu couru mais caché : Terroirs d’Avenir, 6-8 rue du Nil dans le IIème. Le top des maraîchers, pour le top des fruits et légumes! Des variétés incroyables d’agrumes, de légumes racines, de légumes feuilles…
En face, leurs boutiques de poissons et de viandes, avec les mêmes critères de sélection.

Pour les produits japonais, je trouve quelques ingrédients bio, dont un très bon tofu venu d’Espagne, et désormais de plus en plus de légumes, chez Kioko, rue des Petits Champs, dans le IIème arrondissement.


LES MARCHES :

A Aligre, se trouvent deux stands bio. Comme la plupart des étals du lieu, les fruits et légumes vendus doivent être consommés rapidement ! Parfait pour les confitures, jus frais, soupes d’hiver…

Bien sûr, les marchés bio des boulevards Raspail et des Batignolles, où je ne vais pour ainsi dire jamais; mais si vous êtes proche, pourquoi pas ! C’est un peu cher, mais les produits sont superbes, parfois quelques raretés qui valent le déplacement. En tout cas, sympa pour flâner.

En « lointaine banlieue »… le marché de Vendôme, avec la famille Albezard, maraîchers de père en fille, collectionneurs de graines anciennes, nous offre des légumes délicieux et superbes ; les pommes merveilleuses de Loïc Sayard  et d’autres petits producteurs bio ou naturels : pains des 3 Buissons, fromages de chèvre, champignons des caves de la région…
Le marché classique a lieu le vendredi matin, et le marché bio le mercredi après-midi.

LES BOULANGERIES :

Bien que j’achète le plus souvent mon pain à la biocoop du Retour à la Terre qui dispose d’une belle sélection, il m’arrive parfois d’aller me fournir directement à la source.

La Conquête du pain, 47 rue de la Beaune à Montreuil.

L’Autre Boulange, 43 rue de Montreuil dans le XIIème arrondissement et un dépôt place de la Nation.

Le Pain du Buisson… que j’achète sur le marché de Vendôme !

Au Pêchés Normands, 9 rue du Faubourg du Temple dans le Xème arrondissement.


MES EXCEPTIONS AU BIO :

J’achète chez Sou Quan, 35 place Maubert dans le Vème, les produits asiatiques non disponibles en bio : racine de lotus frais,  citronnelle et galanga frais, feuilles de citron congelées et jus 100% yuzu. On y trouve quand même des sobas labellisées bio !

Pour d’autres produits japonais, chez Isse Workshop, on peut trouver quelques ingrédients rares, de petits producteurs, comme les cristaux d’uméboshi, un thé vert (bio pour le coup !) exceptionnel ou encore des furikake.

Il y a les petits producteurs non labellisés (parce que ça coûte cher ce joli label AB !), mais qui font un travail de toute confiance. Je les découvre souvent par le bouche à oreille, au gré de mes balades ici ou là, et ils entrent alors dans ma cuisine.
C’est le cas de certaines huiles d’olive : Le moulin à huile Paradis dans le Gard, la production de la famille Da Silva au Portugal, l’huile d’Elia en direct de Grèce… et d’autres encore, que j’utilise ponctuellement.
C’est le cas de la spiruline, qui ne peut, le plus souvent, être labellisée, et que je préfère acheter à de plus petits producteurs français. Ma préférence va à Vert Spiruline, qui m’a fait retrouver le vrai goût de cette algue d’eau douce.

2016o5saisons6411