Difficile de vous raconter qu’en mai, je fais ce qu’il me plait ! Je viens de passer trois jours engrippée, emmitouflée et définitivement pas en phase avec le printemps. J’ai rangé mes vêtements d’hiver –oui, quand on habite petit, on fait des rotations, comme pour les légumes ! -, et là, je regrette les guêtres, les pulls bien douillets et un bon manteau ! Bon j’arrête là, vous avez compris de quoi je parle.

N’empêche… je viens d’acheter des fraises au marché, et elles sentent ultra bon. De toute manière, les pommes, c’est fini m’a confirmé mon producteur ce matin. Alors, hop on passe à autre chose ! et on voit la vie en rose !

Je me suis posée dans un café très cool pour vous raconter tout ça. Le côté anglophone que j’adore m’aide à me mettre à l’aise. Pourtant il n’a dans les faits absolument rien d’anglophone. Ce doit être la bande sonore… Je suis à Saou, à L’oiseau sur sa Branche, que je vous recommande si vous passez par là. Je viens de m’enfiler une grande de tasse de café allongé « bien chaud s’il vous plait ». D’ailleurs c’est très drôle, les clients qui rentrent demandent chacun à leur façon la dose de caféine qui leur fera du bien : « bonjour, un double café bien chaud » ou encore « un express bien serré et bien chaud ».

Assise près de la fenêtre à une longue table en bois vieillie, je prends le temps de me dire que tout va bien, ça va passer, non ? Mon chéri m’avait prévenu hier soir : « demain matin, ne t’inquiète pas, il va faire un temps bien gris, mais ça se lève dans l’après midi. ». Merci Météo France de nous donner espoir. Au moins, d’ici cet après midi (c’est à dire dans 3-4 heures) je tiens bon, et le brouillard dense, la pluie et le froid ne me font rien, et toc !

Ce matin j’ai même fait des bâtonnets de glace tous roses : il faut être prêt, on est dans les starting blocks ! Ah mais oui, j’en ai même fait une autre hier… Sans doute mon p’tit coup de foudre glacée depuis un moment : je prépare une base « classique » et toujours improvisée de dattes Medjool trempées-mixées à la quelle j’ajoute tout ce qui peut venir apporter un bon gout et densifier la pâte, jusqu’à ce que je puisse former une boule (en l’occurrence dans cette dernière : sarrasin en flocons et en graines germées-déshydratées, flocons d’avoine, amandes torréfiées, cajou, vanille, sel et pour finir des pépites de cacao cru). Je l’étale dans un rectangle à pâtisserie et je congèle. Puis je prépare mes garnitures. Cette fois, partie sur ma base lait d’avoine-cajou trempées-vanille (épaissie à l’arrow-root et gélifiée à l’agar) j’ai ajouté une bonne dose de fraises, une partie en coulis, l’autre en morceaux. Le tout pris en sorbetière donnait une texture assez top ! Par dessus, 2eme couche : même base mais avec ajout de poudre de cacao amer et sans fraises donc. Et comme j’avais vu un peu juste, j’ai marbré cette couche avec un simple pudding de chia qui trainait par là. Le tout fût poudré de mon mélange maison magique des rêves roses… et hop, coupé en rectangles, ça fait des desserts minute très classes et très bons !

Avant de vous raconter ma vie en rose,

Petit mémo pour le prochain cours de cuisine, et unique de mai. Il a lieu le dimanche 27 mai à 11h, pour un déjeuner ensemble ensuite, au Florimond, mon sympathique gastro de la rue de la Motte Piquet.

Un cours coloré justement, qui célèbre les grands plateaux à partager ! Des idées pour composer des repas végé où chacun picore ici et là ! Et un beau dessert destructuré qui change un peu du gâteau classique sagement coupé, servi et habillé ! Bref, rendez vous pour un cours joyeux autour de l’été … qui approchera déjà !

Ma vie en rose. C’est tout un roman.

C’est d’abord dans les vêtements que j’ai cherché la lumière de cette couleur fascinante. Du rose dans les cheveux (et aussi les cheveux roses …), aux pieds, en-dessous et au-dessus. Sauf qu’avec l’âge, et peut être l’envie de m’assagir, j’ai préféré porter plus de gris et de noir. Plus sobre quoi, parfois. Alors je me suis mise à acheter des fleurs. Des bouquets roses, de roses, oui, mais pas que. Mes fleurs préférées sont les pivoines. Une seule suffit à la contemplation : il y a celles qui changent de ton tous les jours, quel bonheur !

Enfin, en rentrant en cuisine, j’ai découvert un potentiel inimaginé jusqu’à présent. La betterave bien entendu a eu l’effet d’un déclic. La nature est incroyable, elle nous permet de réaliser des choses sublimes ! Bref, la betterave c’est du bonheur en cuisine, elle vous illumine un plat en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Mixez-la avec un peu de purée d’amande blanche, une pincée de sel, du jus de citron et du dashi jusqu’à obtenir un coulis onctueux. ET voilà, habillez votre plat !

Ensuite, pétales de roses et de fraises, qu’elles soient fraiches ou déshydratées, ont bien vite rejoint le clan.

Pensez au rose de la peau des navets nouveaux, des radis, des oignons… Un peu d’acide là dessus et hop, vous voilà au Pays des merveilles.

Ma récente découverte, c’est le thym citron et ses petites fleurs ultra parfumées (on a l’impression de sentir un pot de miel !) et délicates. J’avoue, un peu comme pour les bouquets d’aromates, c’est parfois la branche entière que je grignote à table ! trop bon ! Je dis découverte, non pas que je ne connaissais pas, mais cette année je suis littéralement entourée de thym citron sauvage, c’est un rêve !

Les fleurs de sauge et de ciboulette roses sont aussi précieuses pour décorer mes petits plats, et elles ont rejoins mes jardinières après une virée à la magnifique pépinière Aromantique.

Et parfois un peu de grenade, pour voyager…

Et vous, c’est quoi votre tour de magie pour mettre un coup de blush à votre repas ?

Un message personnel! Ariane pourrais tu me contacter? Impossible de trouver tes coordonnées! Et pourtant, mille merci pour es baies, justement roses qui m’ont fait tant plaisir!!

Saviez vous que l’on peut faire pousser du poivre par chez nous?!
Voilà, moi j’en ai eu la preuve… ;-)

Je vous souhaite un beau printemps, plein de régals !

A bientôt,

Félicie

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.