« Japonismes »

Lorsque les éditions Gallimard m’ont contactée, je ne réalisais pas ce que cela signifiait, ou aller signifier: avoir mon propre livre dans ma bibliothèque, aller chercher dans le sommaire la recette des kuzu mochi, voir d’autres plonger dans sa lecture l’air complètement captivé… Une Félicie en chignon et robe rouge, voilà l’image que ce livre va véhiculer.

1730_3684

« Japonismes », c’est vraiment l’essence de ma cuisine, ce sur quoi elle repose depuis longtemps, depuis que j’ai découvert, un peu par hasard (mais le hasard existe t il ?!), la cuisine macrobiotique, qui m’a amenée jusqu’au Japon, où là, miracle, j’ai trouvé ce que je cherchais: le raffinement, la beauté, la couleur, la finesse des saveurs. J’étais comme un poisson dans l’eau: une petite carpe rouge aux écailles brillantes qui jouait avec le courant. J’ai contemplé les fleurs de cerisiers, croqué des pâtes sucrées de haricots rouges à pleines dents, récolté des racines de bambous, façonné des boulettes de riz pour les pique-nique, porté le kimono dans des jardins couverts d’azalées. D’une certaine manière, ce sont toutes ces petites choses que j’aimerais transmettre. Par la cuisine bien sûr, dans des recettes qui sont une libre interprétation de ce qu’elle signifie pour moi.

20150803F0224

 

20150810fe1013
Bien que ce soit une cuisine d’une autre culture, elle semble de plus en plus correspondre à nos besoins du moment: retour aux choses simples, de saison, aux saveurs subtiles. Les ingrédients que j’ai utilisés sont ceux de mon placard bio. Une épicerie que certains commencent à bien connaitre! Miso, dashi, kuzu… ne sont plus si nouveaux dans le vocabulaire des aficionados de la cuisine fusion, bio ou tout simplement japonaise.

20150803F0614
Avant d’être un livre de cuisine que l’on suit à la lettre, « japonismes » doit avant tout être pour vous une source d’inspiration, un terrain de jeu, un livre à idées. Piochez, observez et façonnez à votre manière! Nous en sommes tous capables, la cuisine est un art et un jeu, que chacun possède: n’oublions pas que manger fait partie des besoins vitaux!
Je vous invite à vous laisser danser dans votre cuisine et surprendre par la poésie de « Japonismes »!
Au plaisir,  Félicie.

2016 Fé4512

 

 



20150803F0232

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © 2013-2016 - Félicie Toczé - Tous droits réservés Mentions légales et crédits