Le jeu des sonorités était facile, je vous l’accorde, mais il me plait car il reflète la richesse extraordinaire que renferme ce petit grain universellement consommé : le riz.

Alors que la saison tourne doucement vers l’été indien, chacun prépare sa rentrée. C’est une période de foisonnement. Notre société vue du ciel doit ressembler à une ruche active : nous préparons l’hiver d’une manière tout à fait animale, sans même nous en rendre compte.

Cependant, je découvre désormais, depuis ma maisonnette drômoise perchée sur la colline, le rythme des saisons grâce à la nature qui m’entoure.

En cette fin d’été, sous un soleil doux et enveloppant, s’épanouissent les fruits et légumes ronds et charnus, savoureux et sucrés. Récoltes de prunes, figues, raisin et pommes, dont les différentes variétés animent de sérieuses dégustations. Il faut ensuite trouver à les utiliser, là tout de suite maintenant, car ce temps ne dure pas !

Pourquoi le riz me direz vous, alors que j’étale ici les richesses archi-locales qui nourrissent mes balades et ma cuisine au quotidien ?

Tout simplement parce que j’ai une annonce à faire !

Mon dernier livre « Riz », sort le 27 septembre !

J’ai choisi de n’utiliser que le grain, et non les sous-produits du riz. D’une part parce que je trouve plus intéressant, pour de nombreuses raisons (écologiques, économiques, créatives), de partir du produit brut et d’autre part parce qu’écrire un livre sur un ingrédient aussi versatile que le riz reviendrait à éditer un ouvrage de milliers de recettes !!

En partant du grain, on peut donc aller très loin ! Farine et polenta offrent de grandes possibilités complémentaires à l’utilisation déjà infinie de cette céréale.

Au sommaire, des recettes aussi surprenantes qu’une glace, une béchamel ou du pain ; pratiques comme le lait, du porridge et un smoothie ; gourmandes tel un riz au four au potimarron et sésame, des bounty ou des mochis enrobés de noix torréfiées.

J’y ai aussi intégré quelques recettes qui me tenaient à cœur, comme celle du miso et de l’amasaké. Nous avons en effet la chance d’avoir désormais en France des producteurs du ferment qui permet la réalisation maison de ces deux fabuleux ingrédients !

Je vous laisse découvrir en bas de page une première recette, en exclusivité !

Pour me rencontrer à l’occasion de la sortie du livre, vous pourrez me retrouver dans différents lieux parisiens la 1ere semaine d’octobre. Toutes les dates se trouvent sur le calendrier.

Je participe également à deux beaux salons littéraires, celui de Saint Etienne et celui de Périgueux.

Et pour aller plus loin, je vous propose également de vivre une expérience forte et régénérante autour du riz !

L’automne est, dans la diététique des cinq éléments, la saison que l’on appelle Métal. Elle recouvre le travail particulier du Poumon et du Gros Intestin. Entre autres ingrédients, le riz rond est l’un de ceux à favoriser à cette période de l’année, et en particulier dans l’optique d’un nettoyage profond de ces deux organes.

J’organise, la dernière semaine des vacances de la Toussaint, une cure détox d’automne, comme je l’ai déjà proposé à Paris. Sauf que cette fois, c’est en Drôme que je vous donne rendez-vous, pour une semaine complète de repos et de ressourcement, dans ce cadre privilégié que j’ai à cœur de vous faire découvrir !

Vous trouverez ici toutes les infos concernant cette semaine de détox.

 

Au programme également, un week-end Saines gourmandises, toujours en Drôme, qui mettra en valeur et en lumière le miso, cet ingrédient magique à (re)découvrir absolument !
Le faire, le déguster et l’utiliser seront les maitre-mots de ce séjour qui se veut gourmand et sain, dans la joie et la légèreté !

Il a lieu le week-end du 11 novembre et je vous laisse découvrir ici ce que je vous ai mitonné.

J’amorce donc en douceur une transition vers une autre vie. Après un an d’aller-retours entre Paris et Montclar-sur-Gervanne –mon bout de paradis-, j’ai pris la décision de m’installer ici à 100%. Les cours, dans ce qui est maintenant « le nord » pour moi, seront plus espacés et je vous proposerais davantage de venir découvrir la Drôme !

N’hésitez pas également à me contacter pour du coaching en alimentation saine, des projets de cours ou de stages ici ou là (Lyon, Marseille et Aix sont proches maintenant !) ou des créations.

Cependant, deux semaines de cours sont prévues à Bruxelles et Paris, pour lesquels ils restent quelques places :
A Bruxelles, trois places à pourvoir pour les algues et la cuisine indienne.
A Paris, une seule et dernière place pour le cours de cuisine vapeur.

J’espère vous retrouver ou vous rencontrer bientôt pour de belles aventures culinaires, au Pays des Merveilles.

Et voici la recette !

L’été n’étant pas exactement fini, une glace menthe-chocolat trouvera très certainement sa petite place au dessert !

Pour 5 personnes

50 gr de riz jasmin blanc ou ½ complet (ou thaï, basmati…)
500 ml d’eau
1 pincée de sel
50 gr de purée de de cajou (ou d’amande blanche)
50 gr de sirop d’agave (ou de miel doux)
2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
35 gr de feuilles d’épinard (ou de vert de blettes)
25 gr de pépites de cacao cru ou de chocolat

Cuire le riz dans l’eau avec le sel, pendant 15-20 minutes. Laisser refroidir complétement, dans la casserole. Mixer en crème très lisse, sans granulosité avec l’huile essentielle, la purée d’oléagineux, le sirop d’agave et le les feuilles vertes. Réfrigérer avant de faire prendre en sorbetière, environ 20 minutes. Lorsque la glace commence à prendre, verser les pépites de cacao et terminez le programme.

Option sans sorbetière: congeler la préparation dans des bacs à glaçons, et à l’aide d’une bon blender, mixez la préparation en crème glacée!

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.